Avez-vous souvent du mal à trouver le sommeil une fois au lit ? Vous réveillez-vous trop souvent pendant la nuit ou êtes-vous constamment fatigué au réveil ? Si oui, la première chose que vous devez savoir, c’est que vous n’êtes pas seul. Les troubles du sommeil touchent près de 20% de français et en majorité des femmes. Si ces troubles peuvent avoir diverses causes, ils se manifestent davantage avec l’âge.

Dans cet article, nous vous proposons d’aller à la découverte de ce mal à travers ses causes, ses manifestations ainsi que les diverses alternatives pour en guérir.

D’où proviennent les troubles du sommeil ?

envie de dormir

Il peut arriver à tout le monde d’avoir du mal à s’endormir ou d’avoir une mauvaise qualité de sommeil sur une certaine période. Cela est tout à fait normal et ne devrait pas vous alarmer. Notre existence n’est pas un long fleuve tranquille, et certaines saisons plus difficiles que d’autres peuvent nous priver de sommeil. Ce sont des troubles passagers qui ne devraient pas avoir un grand impact sur votre santé. Vous ne devez commencer à vous en préoccuper que lorsque ces troubles surviennent plus de 3 fois par semaine pendant plus de 3 mois.

L’insomnie peut avoir diverses causes, et il est difficile de se prononcer à priori. Elles peuvent être d’ordre psychologique, résulter de maladies du sommeil, de notre mode de vie ou de l’environnement dans lequel nous vivons.

Les causes courantes d’insomnies

Au plan psychologique, il est généralement question du stress, de l’anxiété ou encore de la dépression. En arrière-plan de ces troubles se trouvent généralement divers facteurs comme une surcharge au travail, une rupture amoureuse, la perte d’un être cher, etc.

D’autre part, les troubles du sommeil peuvent être simplement la manifestation d’une maladie du sommeil. En effet, plusieurs pathologies peuvent provoquer des épisodes d’insomnie, notamment :

  • L’Asthme et les maladies respiratoires ;
  • Les Reflux gastro œsophagiens ;
  • Les allergies (éternuement, rhinite, etc.) ;
  • La Maladie de Parkinson ;
  • Le Syndrome d’apnée du sommeil ;
  • La Maladie d’Alzheimer ;
  • L’hyperthyroïdie.

En outre, si vous vivez dans un environnement où il y a trop de bruit, vous pouvez avoir naturellement du mal à vous endormir ou à le rester longtemps. Une chaleur intense peut aussi provoquer des troubles du sommeil, au même titre qu’un mode de vie non adapté. Les horaires de travail décalés (travail de nuit), la consommation excessive de caféine, de nicotine, des repas trop copieux le soir peuvent tout aussi bien vous provoquer des insomnies.

Dans le même ordre, passer beaucoup de temps devant la télé, sur la tablette, à jouer à des jeux vidéo ou pratiquer des activités sportives intenses avant le coucher peut encourager l’hypervigilance et ainsi altérer l’architecture du sommeil.

Comment se manifestent les troubles du sommeil ?

troubles du sommeil

On parle souvent d’insomnie en particulier lorsqu’on a du mal à bien dormir ou à dormir longtemps. Les troubles du sommeil peuvent se manifester au coucher, pendant la nuit et/ou au réveil. Lorsqu’ils se manifestent au coucher, vous avez du mal à trouver le sommeil dans les 20 à 30 minutes quand vous allez au lit. Vous pouvez ainsi passer des heures à vous retourner dans votre lit sans pouvoir vous endormir.

Au-delà des causes citées plus haut, la situation peut être aggravée par la peur de ne pas trouver le sommeil. Les troubles du sommeil peuvent aussi survenir pendant la nuit, lorsque vous ne pouvez pas dormir plus de 3 ou 4 heures. Vous avez aussi des troubles du sommeil lorsque vous vous réveillez excessivement pendant la nuit, lorsque vos éveils nocturnes sont supérieurs à 20 minutes par exemple.

Parfois vous pouvez vous réveiller trop tôt avec une grosse fatigue, sans pouvoir prolonger votre sommeil.

Comment surmonter les troubles du sommeil ?

Le traitement adapté est fonction de la cause. Dans la plupart des insomnies occasionnelles ou transitoires, il faut juste veiller à corriger les mauvaises habitudes, pour progressivement retrouver une bonne qualité de sommeil.

Les approches douces sont celles qui sont à privilégier, et l’hypnose peut favoriser une bonne relaxation, aider à surmonter les blocages psychologiques (angoisse, anxiété, stress, dépression, etc.) pour définitivement vaincre les troubles du sommeil. Le site https://hypnosessentiel.fr propose à propos une thérapie très efficace.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, prenez l’habitude de vous coucher et de vous réveiller à une heure précise. Dormez de préférence dans un cadre idéal, sans trop de bruit, à bonne température et dans l’obscurité. Evitez aussi de passer trop de temps devant les écrans ou d’être exposé à la lumière bleue avant le coucher. Elle est connue pour perturber la sécrétion de la mélatonine et l’horloge biologique. Les exercices physiques intenses sont de même à éviter dans les 4 heures précédant votre sommeil, au même titre que les jeux vidéo qui favorisent l’hyperéveil.

Dans certains cas en particulier, une prise en charge médicale peut être nécessaire. Néanmoins, cela ne peut se faire qu’après consultation d’un médecin. Il saura le type de médicaments adapté à votre cas particulier pour un maximum d’efficacité, tout en minimisant les effets secondaires.